Gouvernement

Dupond-Moretti relaxé par la Cour de justice de la République

Ainsi notre bon ministre de la Justice n’avait pas l’intention de commettre un délit. Voilà l’ahurissante motivation que la Cour de justice de la République met en avant pour justifier la relaxe d’Éric Dupond-Moretti. Mercredi 29 novembre, elle a jugé que le délit de prise illégale d’intérêt est constitué. Le ministère public avait même requis, pour cela, un de prison avec sursis.  Mais voilà, le [lire la suite de l'article]

Assemblée nationale

L’article 1 de la proposition de loi Liot est supprimé

Ce qu’il s’est passé hier, mercredi 31 mai, à l’Assemblée nationale, dépasse le simple cadre de la réforme des retraites. C’est le parlementarisme qui a été tout simplement piétiné. On s’attendait, bien sûr, à une bataille au couteau entre le bloc présidentiel et les oppositions sur la proposition de loi déposée par le groupe Liot. Sa principale disposition, l’article 1, abroge en effet le report [lire la suite de l'article]

Assemblée nationale

Le coup de pression du gouvernement sur le vote du 8 juin

Comment éviter que la séance du 8 juin à l’Assemblée nationale ne se transforme en déroute pour le gouvernement ? Ce jour-là, en effet, les députés examineront la proposition de loi du groupe Liot abrogeant le report à 64 ans du départ en retraite. Et il est possible que ce texte trouve une majorité pour l’adopter. La présidente de l’Assemblée, Yaël Braun-Pivet s’est opposée à [lire la suite de l'article]

Assemblée nationale

Retraites : le vote du 8 juin sème la panique à l’Assemblée

Comment empêcher qu’une majorité de députés vote le 8 juin l’abrogation de la retraite à 64 ans ? La question taraude le sommet de l’État. Sur le papier, la proposition de loi qui porte cette mesure a de grandes chances d’être adoptée. Déposé par le groupe centriste Liot, dans le cadre de sa niche parlementaire, le texte fait consensus parmi les oppositions et une partie [lire la suite de l'article]

Assemblée nationale

Et si la réforme des retraites était contraire à la Constitution ?

Mardi 17 janvier, à Paris, la gauche avait visiblement retrouvé sa combativité. Un bon millier de personnes se sont retrouvées à l’appel de la Nupes pour participer à une réunion contre le projet de réforme des retraites. Un prélude à la manifestation de ce jeudi 19 janvier.  Comme le remarquait un orateur, c’est dans ce même gymnase Japy que s’est tenu le premier meeting en [lire la suite de l'article]

Pas d'image
Assemblée nationale

Budget : les motions de censure de la NUPES et du RN rejetées

Ce lundi 24 octobre, les députés ont voté les motions de censure déposées par la Nupes et par le Rassemblement national, en réponse à l’utilisation de l’article 49-3 de la Constitution par le gouvernement la semaine passée. Sans surprise, aucune des motions n’a reçu la majorité absolue, même si Marine Le Pen a étonné par sa démarche. Deux motions de censure avaient été déposées, suite [lire la suite de l'article]

Pas d'image
Matignon

Budget : Élisabeth Borne déclenche le 49-3

L’exécutif a activé, ce mercredi 19 octobre, l’article 49 alinéa 3 de la Constitution pour voter, sans débat, l’adoption de la première partie du projet de loi de finances pour 2023. La Nupes a déposé une motion de censure dans la foulée. Comme prévu, la Première ministre a donc engagé, mercredi 19 octobre, la responsabilité de son gouvernement sur le projet de loi de finances. Elle [lire la suite de l'article]