RN

Comment Le Pen et Zemmour veulent récupérer l’électorat de droite

Le Pen contre Zemmour. Le duel a occupé les premiers mois de 2022. Puis la candidature de l’ancien journaliste s’est dégonflée. Eh bien, les revoilà sur le ring à la faveur de la campagne pour les élections européennes. Mais cette fois, les protagonistes de 2022 se contenteront de tirer les ficelles. Celles de Jordan Bardella, tête de liste du RN, pour Marine Le Pen. Celles [lire la suite de l'article]

Pas d'image
RN

Le RN veut la présidence du groupe d’études sur l’antisémitisme

Nouvelle législature, nouveaux groupes d’études. Les répartitions et les attributions des présidences de chaque groupe sont en discussions. Un groupe attire particulièrement l’attention : celui sur l’antisémitisme, réclamé par le RN. Les débat sont houleux sur les présidences des groupes d’études à l’Assemblée nationale. Et plus particulièrement autour de la présidence du groupe d’études sur l’antisémitisme. Mardi 8 novembre, au cours d’une réunion de répartition [lire la suite de l'article]

Pas d'image
RN

Marine Le Pen prête pour une campagne électorale

Marine Le Pen s’est rendu au salon Made in France à Paris ce samedi 12 novembre. Comme tous les ans, l’ancienne présidente du RN s’est prêté au jeu des serrages de main et des distributions de sourire. Mais le contexte politique actuel laisse le doute planer sur les réelles intentions de cet exercice de communication. Marine Le Pen affiche un large sourire lors de ses [lire la suite de l'article]

Pas d'image
RN

Congrès du RN : Bardella intronisé, Briois évincé

Samedi 5 novembre s’est tenu le 18e congrès du Rassemblement national. Sans grande surprise, les instances ont élu Jordan Bardella président du parti. Le coup de théâtre vient de l’éviction de deux figures majeures lepénistes : Steeve Briois et Bruno Bilde. Récit de cette journée. Samedi 5 novembre, le RN tenait son 18e congrès depuis la fondation du Front national. Marine Le Pen cède définitivement [lire la suite de l'article]

RN

Pour quel motif le député Grégoire de Fournas a-t-il été sanctionné ?

Ce vendredi 4 novembre, le bureau de l’Assemblée nationale a sanctionné le député RN Grégoire de Fournas, après ses propos à l’encontre du député LFI Carlos Martens Bilongo. La chose est passée un peu inaperçue, mais le député RN Grégoire de Fournas n’a pas été sanctionné pour avoir tenu des propos racistes dans l’hémicycle. Yaël Braun-Pivet, la présidente de l’Assemblée, annonce les délibérés : « Le bureau [lire la suite de l'article]