Transes politiques express

L’exécutif peine à confondre le RN et LFI comme traîtres à l’Ukraine

Au menu de l’Assemblée nationale, mardi 9 mai, il y avait une résolution visant à inscrire le groupe paramilitaire russe Wagner sur la liste des organisations terroristes. Après sa diversion ratée sur le drapeau européen, le camp présidentiel tablait sur quelques hésitations du côté du Rassemblement national ou de la Nupes. On allait pouvoir démasquer les traîtres à la cause ukrainienne. Patatras, tous les groupes [lire la suite de l'article]